dimanche 11 mai 2008

Couleur café

Je me suis réveillée plusieurs fois cette nuit et quand ce fut la bonne, j'étais dans une position délicate : encore allongée et déjà levée du pied gauche. J'ai réfléchi vite fait et ai décidé de rater ma journée d'emblée, en annulant par exemple cette sortie que j'attends depuis une semaine. Forte de ce choix, je me suis levée.
Une légère envie de meurtre m'a traversée quand je me suis rappelé que je n'avais plus de café.
Finalement c'est pas tellement possible d'écrire dans cet état sur cet état.

5 commentaires:

Lau a dit…

J'ai atterri ici via Pepite2Choco... et je reviendrai ;)

Marie-Georges Profonde a dit…

Merci de ta visite et à bientôt :-)

Juan Selenita de Siestacorta a dit…

En te souhaitant des pieds matinaux plus dansants.

Zoridae a dit…

Oui c'est difficile mais tu vois bien que c'est possible !

(Dis, tu veux pas enlever la vérification des mots ?)

Marie-Georges Profonde a dit…

Juan Selenita de siestacorda : merci beaucoup ! A bientôt.
Zoridae : merci pour ce conseil, je viens de le faire. Vu d'ici, je ne me rends effectivement pas compte de ce qui est désagréable pour les commentateurs...