lundi 26 mai 2008

C'est la récré !

Et si j'écrivais en 5 minutes, là, tout de suite, pour déclamer, main sur le coeur, "bonjour ma colère, salut ma hargne et mon courroux coucou" comme dirait l'autre ? Ca ressemble fort à du plaisir de râler mais en réalité, là, présentement, j'ai envie de vociférer pour diverses choses. Surtout celle-ci :
- j'ai horreur que les gamins se fassent mal bêtement, se ramassent la gueule sur un coin de meuble, s'ouvrent le menton ou la paupière et se mettent à dégouliner tel Jésus couronné d'épines en plein défilé de croix. Je sais, je devrais me rendre à l'évidence, les enfants sont des casse-cou et ont bien le droit de forger leur profil Indiana Jonesque, de cultiver leur Balboa attitude, de tester leur vocation de futur Rémy Julienne. N'empêche, à chaque fois que je nettoie une blessure je sussure d'une voix flûtée "Ca pique ? Non hein ! Tant mieux. Faut faire attention blablabla..." mais j'ai en fait une envahissante envie d'hurler TU PEUX PAS EVITER DE : T'EXPLOSER TETE LA PREMIERE/T'ECRASER LA FACE/T'OUVRIR LE FRONT SUR : LE BITUME/LE COIN DU BANC/LE TOBOGGAN ?! ARGHHH LA PROCHAINE FOIS JE TE TUUUUE !". Ca me rend dingue. Oui je sais, c'est normal, ils apprennent à pas se prendre les pieds partout, ils sont petits, ils font pas gaffe, ils n'ont pas encore le développement psychomoteur suffisamment abouti pour anticiper et éviter les obstacles, c'est en forgeant qu'on, tout ça. Mais moi je peux pas ; ça me liquéfie sur place de voir des bouts de chou qui me regardent avec de grands yeux humides en me présentant leur plaie béante. Mffff ça me donne envie de pleurer, en fait.
Bon, la fin de la récré sonne déjà, je vais de ce pas aller cueillir dans la cour ceux qui bougent encore.

4 commentaires:

Juan Selenita de Siestacorta a dit…

Est-ce que les enfants prennent souvent de très gros risque, au delà de celui de se faire un gros bobo ? Ou est-ce qu'ils ont un peu d'instinct de conservation ? Moi j'étais pétochard, mais plus tôt, je ne sais plus...

Marie-Georges Profonde a dit…

Etre dans la prise de risque c'est déjà avoir conscience qu'il y en a, or certains n'en sont pas là... Ils se font mal tout le temps sans comprendre, genre "mais pourquoi quand je cours sans regarder devant moi je tombe ?!" De très gros risques, les adultes font en sorte qu'il n'y en ait pas. Mais ya pas encore de mobilier mou dans les classes !

Amapola77 a dit…

"c'est la récré!" pour tout le monde sauf pour toi on dirait... Heureusement, la maikresse, elle est trop fortiche avec les pansements! ;)

Anonyme a dit…

salut ma belle
Décidément, de plus en plus de crissements de plume pour nourrir ce blog.
Ça y est j'ai rattrapé mon retard des vacances et je peux maintenant te lire au quotidien.
Et pendant ma session de rattrapage qu'est ce que je découvre : tu as des fans !!