lundi 17 novembre 2008

Marre de café*

Klein, Anthropométries, 1960

Ce n'est pas que je veuille faire une pause, mais cela serait peut-être souhaitable. Mon crâne est tout vide, ses parois d'une blancheur éclatante. Les pensées structurées ont désincrusté le tissu cérébral avant de se jeter en vortex dans une béance artérielle branchée par là. Je me sens lessivée tout net.

En bloguant, je me paie des trips à la Roquentin. Non, ça ne se mange pas. Je cause existentialisme, un peu de sérieux s'il vous plaît. Je constate que ma tête se prolonge en cou, que mon cou se termine en épaules, mes épaules en bras, mes bras en mains, mes mains en doigts, mes doigts en touches de clavier. Cette dégoulinade organisée se meut aux extrémités en faisant tic-tic. Un tic-tic à rendre dépressif un pianiste minimaliste.

Je me sens pionnière de mon espèce dans le cours inéluctable de l'évolution.

J'en suis sûre : nos mains auront de plus en plus de doigts tandis que nos dents se raréfieront, parce qu'on ne tape pas de messages avec (à moins d'être le Jimmy Hendrix du messenger mais cela reste exceptionnel). Nous aurons de la corne de pied sur les fesses.

Nous nous serons adaptés.

Nos cellules oculaires feront directement filtre-écran et notre visage s'illuminera tout seul - comme dans les pubs pour les eaux minérales - afin de survivre en milieu webcamien. Le matin, nous ouvrirons les yeux et nos paupières actionneront la mélodie du démarrage Windows. Nous mangerons des humains "élevés sans ordinateur" au petit-déjeuner.

Dans les séries télé, les rires seront remplacés par des "Lol !" enregistrés.

Les linguistes auront noté qu'après avoir écrit tout en abréviations, on se sera mis à parler comme on écrit puis à transcrire nos nouveaux phonèmes. On lira dans le petit Robert 2312 :

PETEDEAIRE adj., de l'ancien français "pété de rire" (fam) devenu "ptdr" (stand.) : qui est èmdéaire. Litt. "A 7 instant, il fut pétédéaire par terre." (Kévin Houellebecq, Mes lols en terre mongole)

Voilà ce que j'entrevois lors de ces absences pré-épileptiques où mes orbites hagardes gobent leur jus de rayons blancs. Si avec cela, vous ne cernez pas chez moi une lassitude, due sans doute à cette dépendance inquantifiable au blogage, ne cherchez pas plus avant. Vous êtes sûrement, vous aussi, un précurseur de la branche des homos blogus.


*C'est de moi. Si. Je suis blogueuse donc tout ce que je dis est de moi. Maintenant, si un chanteur mort veut me piquer le jeu de mots, même antérieurement à sa création, je n'y pourrai rien.

22 commentaires:

spermy a dit…

lol

Zoridae a dit…

Je suis pliée de rire... Ça te réussit le blogage intensif :))

Dorham a dit…

Phase 2 de l'apprentissage du blogging. Après la phase enthousiaste, l'enivrant décollage...

Mais après, tu deviens normalement un blogus erectus :)))

et c'est bien, tu continues mais tu n'en as presque plus rien à foutre. Le "presque" est plein de lol, de mdr, de ptdr et de "°", dénichés ici et là !

(en tout cas, c'est le plus beau billet de pause vélléitaire que j'ai lu depuis la création)

Didier Goux a dit…

D'ailleurs, pour rebondir sur Dorham (mais quelle drôle d'idée !), on ne devrait faire que des billets de pause, tout autant que nous sommes.

Billet fort savoureux, cela dit.

Audine a dit…

D'un autre coté, "marre de canard", on ne risquait pas de te le piquer, même antérieurement à sa création.

Fut un temps (très lointain, depuis je suis devenue Netorésistante) où lorsque je dormais bien la nuit, je faisais le tour de l'écran, et où je voyais des panneaux de circulation mentionnant "sens Internet".

Tu vois, on s'en sort, dit elle encourageante.

Comme une image a dit…

Je découvre avec tristesse la disparition des majuscules accentuées d'ici 2312.

Oui, le billet est drôle mais le constat est grave. Voici ma prescription :
1/ Activité sportive ou de plein air (par exemple, une marche de 2 heures entre Bastille et République pour la sauvegarde des Rased)
2/ Relations sexuelles (par exemple avec ce joli brun qui marchait à côté de vous à la manif et qui avait une pancarte si rigolote)

BritBrit a dit…

LMAO... C'est trop drôle !

Yibus a dit…

c'est dans quel dictionnaire, ce mot ? (j'ai beau cherché, je ne vois pas).
Ceci dit, mort of rire.

Melle ciguë a dit…

Une bonne pause de temps en temps, ça remet les idées en place... Pause à ton aise, on t'attendra :-)

amapola77 a dit…

Bon vent à toi!
à très bientôt.
Du repos... et bcp de ptdr!
ciao!
;)

Le petit monde d'Archie : a dit…

Bon, ça ne sera pas facile de manger des humains "élevés sans ordinateur" au petit-déjeuner.
Faut être clair, tout ce qui est rare est cher, etc, etc ...

Pour le reste, je suis aussi partisan de la pause, de temps en temps, c'est toujours profitable.

Ne serais-ce que le temps d'enlever la corne aux pieds ... et aux fesses:)

Anonyme a dit…

Bon, n'étant pas familier de l'argomuche du blogebem, je n'ai pas tout compris. Si, quand même, que les tripes "à la mode de je ne sais plus quand" ne sont pas le plat favori du bloggeur. Quel dommage ! Avec une once de moutarde de Dijon et des pommes de terre en robe des champs ...
Un délice !

Aussi, Darwin et sa théorie de l'évolution, contamineront la gente blogo sapiens dans les 50 prochaines années ... A moins qu'un bloggeur créationiste ne vienne contedire tout cela.

A suivre ...

Marie-Georges Profonde a dit…

Spermy,
mdr
Zoridae,
Tes concours de rimes y sont pour quelque chose ;)
Dorham,
Donc j'atteins la phase 2 après 6 mois de blog, très bien. Je découvre... (merci !)
Didier Goux,
C'est malin, du coup Gaël en a fait un. Bon, à votre tour alors !
Audine,
En même temps je ne lis pas l'avenir dans les "marre de canard".
Et tu as raison, Gainsbourg n'a jamais écrit "couleur canard". Mais c'est une autre histoire.
Comme une image,
Ça, j'ai jamais su faire, moi, les accents sur les majuscules. Pour le reste, ce n'est pas l'itinéraire prévu jeudi mais y'a de l'idée. Cela dit si le gars que je drague fait Bastille-Répu en 2 heures je peux légitimement m'inquiéter pour la suite :)))
Britbrit,
LMAO dis-tu... Fichtre...
Yibus,
Lequel ?
melle Ciguë,
Bah, j'exprime une lassitude mais ce n'est pas une annonce de pause... D'ailleurs j'ai un tag à faire moi !
Amapola77,
Vu comme je ventouse à l'ordi, pas sûre de vraiment faire une pause, mais merci !
Le petit monde d'Archie,
Oui et puis sans les dents...
Là où je suis mal barrée, c'est que je ne crois même pas en cette histoire de pause :)

Cela dit, mon mentor en terme de pause c'est Dorham. Si pause il y a, ce sera sans doute une pause à la Dorham. ("en attendant que je revienne" I, II et III, la revanche, l'ultime combat etc.) :))

Le coucou a dit…

J'ai eu le sourire aux lèvres jusqu'au bout de ce billet. C'est qu'il est très réussi, bravo!

May Nat a dit…

sinon de Kévin Houellebecq, je vous recommande aussi Le Code de L'onglet ROM - 2308, chez TKC'2Longue.

Nataloup a dit…

Eh oh! MG! toc, toc, toc! y'a quelqu'un?
T'as la cervelle en compote alors!
Reviens nous viiittteee!!!!
T'étais à la manif aujourd'hui?
Des bises

Marie-Georges Profonde a dit…

Anonyme,
Je me rends compte à quel point mon billet est blogocentré... Tant pis, je suis ce que je suis :(
Le coucou,
Merci, mais c'est trop, mon billet va rougir :)
May Nat,
Oh ! Toi aussi tu as lu tout Kévin Houellebecq ? Géniaaaaal !
Nataloup,
(Chut, je fais semblant d'arriver à vivre sans bloguer !) Oui j'y étais. Quasi au dernier rang, puis je suis remontée un peu et à l'arrivée j'ai vu une pancarte avec le nom de ton école "en colère". Tiens, tiens ! J'ai scruté de plus belle mais point de Nataloup à l'horizon (la manif était déjà dispersée depuis un certain temps)... Après j'ai chanté "Nataloup y es-tu ?" mais c'est une autre histoire :))

Fab-Fab a dit…

Bien vu Mary-George!
C'est vrai que les néo-acronymes et autres web-bréviations manquent réellement du moindre charme... On peut se demander où l'on va, en effet. On est loin du célèbre L.H.O.O.Q...

Une petite pause, c'est bien aussi! Profite, et change toi bien la tête en attendant de nous revenir en forme.

Monsieur Poireau a dit…

Bravo !
Juste une remarque, il restera, je l'espère, quelques militants armés d'ordinateurs à pomme !
:-)))

Marie-Georges Profonde a dit…

Fab-fab,
Oui, ça avait plus de gueule ! Merci, vais essayer ;)
Monsieur Poireau,
Faut voir. Dans un monde futur, on mange des humains improductifs donc j'imagine bien une oligarchie mondiale Microsoft pour aller avec. Ça ne te dit pas ? :))

Bobonne a dit…

Je ne voulais pas croire que tu en resterais a un tel coup d'eclat!

balmeyer a dit…

Tiens c'est marrant, moi en ce moment j'ai fait une pause, et j'en parle comme si j'étais un alcoolique anonyme. En fait, c'est ça, sauf que tu deviens de moins en moins anonyme. Et de plus en plus alcoolique.

Pété de lol, au demeurant, excellent billet. Le coup des dents en moins, je pouffe !