vendredi 14 novembre 2008

L'humeur du jour


Fra Angelico, La conversion de Saint-Augustin, 1436

19 commentaires:

Gaël a dit…

ben t'alors ?

tu te convertis à quoi ?

Marie-Georges Profonde a dit…

à la dépression nerveuse !

Gaël a dit…

ben zut alors...

c'est pas bien ça juste avant un week-end

Zoridae a dit…

Tu es sérieuse ?

Je m'inquiète !

spermy a dit…

eh ben bonhomme, ça va pas ?

Comme une image a dit…

Fra Angelico, avec un nom comme ça, ça ne m'étonne pas, c'est un paparazzi au congrès de Reims.

Siestacorta a dit…

Allez-allez. Courage, c'est une humeur, ça passe. Toi énergique, toi t'y bouges, toi t'y t'y rimi debout !

Catherine a dit…

Mais c'est très beau les peintures de Fra Angelico, ça devrait vous mettre en joie !

Didier Goux a dit…

Il est où, ce tableau ? Florence ?

Didier Goux a dit…

Oui, je SAIS que Marie-Georges ne s'appelle pas Florence ! Ta gueule, à la fin !

Marie-Georges Profonde a dit…

Merci à tous.
Si je devais écrire un billet, ça donnerait :
"Ouin."
Alors franchement, autant mettre une belle peinture.
(J'adore Fra Angelico et j'imaginais que ce tableau était à Florence, au couvent San Marco - lieu à mourir d'une attaque de beauté ou d'un étouffement de splendeurs - eh bien non ! Il se trouverait à Cherbourg.)

Mots d'Elle a dit…

Je te déconseille Cherbourg en cette saison...et en cette humeur chagrine...
Le refuge des belles images me semble plus efficace en effet...elles réconfortent, subliment, relativisent la réalité, cette réalité un peu grise parfois...

Dorham a dit…

Hé !
ba merde alors !!!

Tape donc sur Dorham, ça ira mieux...

Didier Goux a dit…

Et quand vous aurez réduit Dorham à l'état de bûchettes, vous pourrez vous mettre à taper sur moi : il y a prise...

Amapola77 a dit…

Bienvenue à toi dans la grande famille des dépressifs réactionnels de l'Educ' Nat'...
Je te conseille donc l'homéopathie (histoire d'éviter les crises de manque consécutives aux anti-dépresseurs) : nux vomica contre l'agressivité - arnica montana pour de jolies nuits - ignatia amara contre l'état dépressif.
Voilà. Courage!

Monsieur Poireau a dit…

Ah j'arrive au bon moment !
Allons, allons, maugréer, pester, déprimer ne change rien à tout ça, pas un iota. Alors autant décider de s'en moquer et d'en rire autant que possible…
:-)

[Oui, je sais que ce n'est pas facile mais est ce une raison suffisante ? :-) ].

Melle ciguë a dit…

Aller va. Aujourd'hui, c'est dimanche. Pense au marché à Liège, aux gauffres, etc, etc... et réchauffe toi le coeur :-)

Cochon a dit…

Et moi qui comptais sur notre sortie pour me remonter le moral ! ;-)
Allez, je suis sûre que deux dépressives peuvent s'amuser follement à Paris !
Bises
(je t'écris)

cathy nivez a dit…

désolée de troubler l'ordre public, mais dans l'impossibilité de donner suite à ma recherche (de contact mail) j'emprunte les commentaires à contre sens pour vous inviter !
Je suis journaliste spécialisée dans les blogs. je cherche à vous joindre pour vous inviter à une belle soirée qui va vous remonter !
Pouvons nous discuter par mail ? le mien : nivezc@yahoo.fr
J'espère à bientôt !
Et je vous donne ma bénédiction pour supprimer ce commentaire qui n'en est pas un et faire disparaitre mon mail par la même occasion...