samedi 13 décembre 2008

La chaîne des sachants sachant sécher

Masaccio, Adam et Eve chassés du paradis, 1427

Me voilà taguée par le prof des collines qui me confie l'heureuse mission d'exhiber ci-dessous mon inculture. Moi, une maîtresse d'école respectable. Allons.
Le félon a pourtant souffert d'avoir dû écorner son image de sachant prodigue sous l'injonction de deux blogueurs influents. Et on ose encore prétendre que les enseignants sont solidaires entre eux. Je ne te dis pas bravo, Mathieu, je ne te fais pas la ola...

Ce tag s'appelle, mesdames messieurs, la chaîne de l'inculture (quelle idée, il y en a déjà plein la télé).

A présent, voici les domaines me sommant de me vautrer complaisamment dans ma propre ignorance crasse avant d'en ébrouer le trop-plein sur cette page : cinéma (mais pas films, notez), livres (mais pas lectures, notez), géographie, mathématiques, nourriture et boissons.
Je suis soulagée parce qu'en philosophie, économie, anthropologie, géopolitique et tuning, je n'avais aucune lacune à déplorer.

D'aucuns s'esclaffent lorsqu'ils lisent "je suis fan de Jean-Sébastien Bach". Personnellement, j'ai toujours rêvé de prononcer ce genre de phrase : " je suis cultivée en nourriture." Je remercie le présent tag de m'avoir donné l'occasion de le faire.

cinéma
Je n'y vais presque jamais car je n'aime que les films où le son ne colle pas avec l'image, les productions du sud de l'Ouzbékistan et les dessins animés de Miyazaki. J'aimerais me réjouir de la sortie d'un bon vieux blockbuster qui déplace les foules, mais rien à faire, je déteste. Je ne sais pas d'où me vient ce snobisme.

Mes parents ne m'ont jamais emmenée au cinéma. Ma mère affectionnait les films d'action avec du pectoral saillant sous T-shirt lacéré ainsi que les films d'horreur, qu'elle louait chaque mercredi après-midi. Moi les mercredis, j'en avais marre de manger de la guimauve en voyant une substance similaire couler du cerveau de ses héros.

J'ai dû aller au cinéma pour la première fois à 14 ans. Je croyais que je détestais ça, parce que mes copains de collège m'avait emmenée voir :

- Einstein junior, l'histoire d'un savant qui découvre comment mettre des bulles dans la bière (du temps où la bière n'en avait pas) en scindant un atome avec une hache ;
- un film de lunettes avec Tony Danza. Sa fille, moche à lunettes, devient belle sans lunettes et trouve l'amour parce qu'elle a eu la bonne idée d'enlever ses lunettes : un type beau sans lunettes, qui la rejetait quand elle portait des lunettes ;
- 58 minutes pour vivre avec Bruce Willis, le type quelconque que tout le monde trouvait beau, peut-être parce qu'il n'avait pas de lunettes. Il courait partout avec du charbon plein les joues.

Plus tard, j'ai fait des études artistiques incluant des cours de cinéma. J'ai vu qu'il existait des films sans explosion de crâne dedans. Bresson, Duras et Godard ont réussi le tour de force de me ventouser à l'écran, moi qui clamais volontiers que je n'aimais pas ça. L'université a donc révélé une part snob-élitiste cachée au fond de mon moi-plouc.

Aujourd'hui, je ne vais pas au cinéma car je me dis "celui-là, autant le voir à la télé", avant de me rappeler que je n'ai pas de télé.

livres
Moi, inculte en livres, vous voulez rire ? Un livre se compose de pages et d'une couverture. Et toc. Allez, pour vous prouver que je peux vraiment être ridicule dans ce domaine, ce souvenir de mes 15 ans :

Moi : Vous étudiez quoi en français en ce moment ?
Ma copine qui a changé de classe : Mauriac.
Moi : Ah ? C'est de qui ?

géographie
Précision tout à fait dépourvue d'intérêt : je suis cartographimaniaque. Je collectionne planisphères et cartes en tout genre. Bon. Mais à chaque fois que je scrute ces petites merveilles, je m'étonne que Brazzaville ne soit pas au Brésil. Ça devrait.

Vous commencez à cerner mon problème ? Pour moi les cartes se lisent comme des romans, les films sont meilleurs avec des images fixes, les pages d'un livre devraient être reliées dans le désordre vu que je les parcours comme on regarde un planisphère, etc.

mathématiques
J'aimais bien les maths au lycée. En classe de seconde artistique, je ricanais à la vue des fronts suants de mes camarades devant la moindre équation à une inconnue.

Je suis passée en première scientifique. J'ai détesté. Mon inculture croît donc de façon exponentielle à partir de ce niveau.

Je suis revenue en filière artistique. J'éprouvai tout à coup une grande admiration envers ceux dont je me gaussais naguère. Je réalisai qu'ils demandaient des explications parce que, même pour compter, ils ne s'en laissaient pas conter, là où le prof de maths ne pouvait que seriner "c'est comme ça et puis c'est tout".

nourriture
Rien ne me dégoûte : j'ai été une végétarienne qui aime la panse de brebis farcie, la cervelle d'agneau, la langue de boeuf, les tripes à l'eau (potage coréen des lendemains de biture)...
Je me souviendrai toute ma vie de "la soupe aux crevettes bourrées" ("drunk shrimp" au menu) dégustée à Singapour. On arrose les crevettes vivantes avec du vin blanc. Elles sautillent alors dans le bocal (mettre un couvercle). Quand elles commencent à cuver, on les plonge dans la soupe bouillante.
A part ça, mon inculture est trop béante pour arriver à la cerner (au fait ! On fait comment pour savoir ce qu'on ne sait pas ?)... Je cuisine un peu, mais pas très bien. Ça vous va comme ça ? Ou vous voulez la liste de tous les pays dont je ne connais pas la gastronomie ?

boissons
Arrêtez, je suis incollable en tisanes. J'aurais pu être herboriste, tellement que j'en connais les vertus. Je sais par exemple que la tisane "nuit tranquille" aide à dormir, que la tisane "digestion facile" aide à digérer et que la tisane "minceur" est infecte.
Inculte : petite, je n'ai jamais bu de Tang. A la télé, ça chantonnait "Tang, aussi bon goût que le fruit". De la poudre qui imite le fruit, ça devait être vachement bon. La publicité me faisait assez envie pour que je me tortille au bout du chariot lorsque mes parents passaient à toute berzingue devant le rayon boissons lyophilisées. Mon père m'a toujours dit non (il était chimiste).

Cette chaîne, même si elle vous les brise, ne doit pas l'être. Sinon c'est plus une chaîne. Et je refuse l'idée d'avoir écrit tout ça pour m'apercevoir que j'ai participé à une vulgaire gourmette.

C'est lamentable mais on continue : merci d'avance à Balmeyer, Cochon, Maximus Bob2Bob, Audine et Britbrit.

31 commentaires:

balmeyer a dit…

"Mauriac : c'est de qui ? " rho quel fou rire !!! Trop de choses bien à signaler dans ce billet, allez, prix de gros pour l'ensemble, on n'en parle plus.

Ok, je prends, j'ai, à moi la balle.

(Einstein junior : je crois qu'on a emmené le voir au cinéma...)

Cochon a dit…

Très très drôle !
Et grâce à toi, j'ai appris que Brazzaville n'était pas au Brésil... (ça remet en question toute ma perception de l'univers).
Tu as bien fait de me choisir, parce qu'en terme d'inculture, je crois que je suis très douée ;-)
Bises

Le coucou a dit…

J'admire la manière dont vous vous êtes tirée de ce guêpier! Ceci dit, nous faisons tous la même erreur avec Brazzaville, parce que nous confondons, je pense, avec Brazzavillos, petit quartier périphérique de Congonhas au Brésil!

Didier Goux a dit…

Au moins, vous avez pris l'exercice à coeur, vous ! Pas comme certain gros réac que je fréquente par la force des choses, et qui a traité ça par-dessous la jambe...

Didier Goux a dit…

Sinon, pour les noms de villes, j'ai toujours trouvé que Villeneuve-d'Asq devrait être dans le midi, et Lagos en Amérique latine.

balmeyer a dit…

Brazzaville, Villeneuve-d'Asq, Lagos... ah, parce que ... ?

Mais ce sont les gens qui les ont créées qui étaient incultes !! C'est un manque de bon sens c'est tout...

(où je me rends compte que je ne suis pas passé à côté d'une carrière de géographe...)

Catherine a dit…

Marie-Georges vous êtes très drôle ! Entre nous, j'aimerais bien que Balmeyer passe la chaîne à Malbeyer...

balmeyer a dit…

Catherine : je comptais le faire ! Heureusement, le Coucou l'a fait à ma place.

Gaël a dit…

Einstein Junior toi aussi ?!

il faut qu'on monte un club avec balmeyer !

Gaël a dit…

arf...

Stéphane a dit…

T'es calée en tuning? Si jamais tu dis que c'est à cause de moi, ça va pas aller !

Marie-Georges Profonde a dit…

Balmeyer,
C'est facile de se moquer. J'ai hâte de te lire sur le sujet. Je parie que tu es incapable de citer un seul livre de Thérèse Desqueyroux.
Cochon,
Nous avons les mêmes points forts alors :))
Le coucou,
Merci ! Quant à Brazzavillos, je me contenterai d'acquiescer en silence : je n'ose dévoiler un autre pan d'inculture.
Didier Goux,
Certain réac s'en tire fort bien et publie plus vite que son ombre...
Balmeyer,
Il est toujours temps pour une reconversion. Tu peux devenir géographe qui fonde des villes en leur donnant un nom adéquat, c'est un beau métier.
Catherine,
Merci ! Oui ce serait terrible :))
Balmeyer,
Parfait ! Merci le Coucou !!
Gaël,
Incroyable ! Si ça se trouve, à nous trois, on connaît l'ensemble des spectateurs de ce film.

Marie-Georges Profonde a dit…

Stéphane,
:)))))
(Promis je ne dis rien. Merci encore pour les cours de tuning.)

Stéphane a dit…

Maintenant, j'hésite. Le gaz, la corde, les médocs, le flingue, l'inscription à l'UMP, que choisir ? Ma vie n'a plus de sens, Marie-Georges, depuis votre cruelle révélation.

Mathieu L. a dit…

Brazzaville, un nom qui respire le mystère, non ?

Tu es celle qui s'est le mieux sortie de la chaîne pour le moment à mon avis. Bravo !

Simon Gaetan a dit…

"Mauriac: c'est de qui ?"
assez ri des oxymores schizos...

Le petit monde d'Archie : a dit…

Oui bon d'accord. Mais alors, pour finir, personne n'a répondu : C'est de qui déjà, Mauriac ?


Courage, Marie-Georges !

Dorham a dit…

Mazette,
mais t'es cinglée
et tu me titilles pour quelques mois,
j'imagine maintenant ton décor constellé de cartes et de petites punaises, ici et là, formant une toile folle et absconse...

La Route des Vins ?

2 2 a dit…

Amusant de voir ce qu'on met derrière ce qu'on ne sait pas. Puisqu'effectivement, comment fait-on pour savoir ce qu'on ne sait pas ?

Très drôle, le coup de la tisane minceur.

Je vais préparer un billet sur ce tag, parce que je sens que je vais devoir m'y coller sous peu...

mtislav a dit…

Elle nous en bouche un coin mais qu'est-ce qu'elle est inorante !

romain blachier a dit…

désolé en fait au départ l'idée de transformer en chaine le bilelt d'unev amie vient de moi...pardon.

sarah a dit…

oui je confirme les propos de Romain, l'idée vient de moi, au début c'était juste un billet, pas une chaîne: http://superflu69.wordpress.com/2008/12/09/la-culture-cest-comme-la-confiture/

BritBrit a dit…

Je prépare, je prépare. On a le droit de mettre des trucs qui sont pas encore classés culture style Britney, Christine angot et Gad Elmaleh ???

mrsclooney a dit…

Marie Georges vous êtes très drôle !!!!

Nataloup a dit…

Coucou ma chère MG!
Juste un p'tit clin d'oeil malicieux en cette dernière semaine de taf avant le grand repos! J'espère que tu te portes au mieux et qu'on pourra prochainement palabrer de choses pédagogiques et autres divagations de l'esprit!

soleildebrousse a dit…

J'avais une journée plutôt nauséeuse aujourd'hui.. une sorte de rhume tu vois, mais pas qui fait couler du nez, plutôt un rhume moral qui fait couler des yeux.
Alors deux choses : ton com sur l'autre petit que je couve du clavier à disance (on devrait pouvoir abréger cela ça donnerait l'autre petit QJCDCAD... m'a sacrément secouée (je savais même pas que j'existais dans ta cartographie virtuelle !) et de deux, ce que je viens de lire ici, m'a donné un tas de petites rides supplémentaires au coin des yeux. Donc : tout va bien.

BritBrit a dit…

J'ai bien travaillé maîtresse. On dit A+ ?

Marie-Georges Profonde a dit…

Stéphane,
Pas l'UMP ! Tu peux au moins éviter les atroces souffrances.
Mathieu L.,
Oui (tiens du coup j'ai envie d'y aller voir, moi...) ! Merci :)
Simon Gaëtan,
Bin quoi ?
Le petit monde d'Archie,
Enfin quelqu'un qui me comprend :))
Dorham,
Las, je ne peux pas les afficher, imagine plutôt des rouleaux qui tombent derrière des meubles...
2 2,
Oui, j'ai comme dans l'idée que ça va te tomber dessus bientôt, par ricochet :))
Mtislav,
On peut, contre toute attente, en boucher un coin par ses propres lacunes...
Romain,
C'est de ta faute.
Sara,
C'est de ta faute.
Britbrit,
On est hyperfree tu vois.
Nataloup,
Merci pour le clin d'oeil et bonnes vacances aussi, j'aurai loisir de te répondre plus longuement en vacaaaaaances ouiiii youpiiiii (joie difficile à réfréner)
Britbrit,
Comme je dis toujours à mes élèves : Bien, je vais voir ça :))

Marie-Georges Profonde a dit…

Soleildebrousse,
Contente de t'avoir fait sourire et j'espère que le moral est à la hausse !

Monsieur Poireau a dit…

Magnifique !
Tu portes l'inculture à un très haut niveau !
:-)))

[J'adore les cartes aussi..].

lucia mel a dit…

je profite de l'occasion (venue ici pour combler mon inculture sur le tag en question : combien de lignes ? les thèmes sont-ils obligatoires ?) pour te saluer et te souhaiter une bonne année !