samedi 13 septembre 2008

Ciel bouché

Simone Martini, Annonciation, 1333


Je ne suis pas croyante. Benoît 16 peut bien aller minauder en robe blanche sur la nationale 7, il m'émeut peu. Normal : je ne suis pas croyante, je vous ai dit. J'estime quand même que les dieux lucréciens, bien que se moquant de nous comme de leur premier miracle, pourraient jouer au planté de trident en pleine chair pontificale lorsque le saint père postillonne des âneries à propos des laïcs.

Je ne suis pas croyante. Qu'on ne se méprenne pas : je ne crache pas sur les dons divins. Je ne pousse pas l'impiété jusqu'à l'ingratitude. Je m'en voudrais si Dieu - tout inexistant soit-il - me rayait de sa liste des candidats au voeu réalisé. Je prie comme d'aucuns remplissent leur grille de loto, mue par une curiosité intéressée.

Quoiqu'athée, j'ai observé un phénomène tout à fait transcendant dans mes escaliers : depuis que j'habite au dernier étage, le ciel m'entend mieux. Vous me ferez remarquer la platitude de ma transcendance. Je sais. Mathématiquement, le phénomène se justifie pleinement. Je ne suis pas stupide : je connais la vitesse du son. Mais tout de même, ce n'est pas rien. Dire qu'il suffisait d'un étage de plus pour être à peu près exaucée. J'ai bien fait de déménager.

Non pas que je l'implore tant que ça, le gars de la régie céleste. Mais il m'arrive, au cours de ruminations profondes, de me faire remarquer à moi-même que je voudrais bien tel ou tel obscur objet. Cela se traduit souvent par une exclamation frappée au coin de la paranoïa, où je constate une chose : tout le monde possède ce que je désire, sauf moi. C'est agaçant. Alors mes neurones s'énervent. Ils hurlent à m'en crever les tympans que ce n'est pas juste et que je veux la même chose. Hé bien croyez-le ou non mais ces derniers temps, une fois la commande formulée, Dieu joue à Dominus pizza avec moi. Livrée derechef je suis.

Las, le traitement céleste de mes réclamations a du progrès à faire. Le ciel s'avère être dur de la feuille. A moins que ce ne soient mes neurones qui articulent mal. Je penche plutôt pour l'explication rationnelle : mon immeuble ne comptant que 4 étages, c'est encore un peu juste pour bien m'entendre de si loin. Oh, je pourrais me fendre d'un pélerinage sur la tour Eiffel ou d'un baptême en planeur, mais je ne suis pas croyante. Alors je reste là, sur mon palier, à commander mon homme idéal, puis à renvoyer les erreurs de livraison. Dieu fait ce qu'il peut, et c'est déjà beaucoup quand on entend mal et qu'on n'existe pas. Le résultat est édifiant : je crois avoir frôlé un bout de vérité révélée. Etant donné la gueule de la réponse divine, je me demande si Dieu ne serait pas, tout bonnement, la manifestation transfigurée du professeur Tournesol.

20 commentaires:

BritBrit a dit…

Le ciel est très dur de la feuille avec moi aussi. Tu crois qu'avec un SMS cela irait mieux ?

PS : Pour Philtre no news. Blog fermé et plus de nouvelles. Dommage, j'aimais beaucoup ce qu'il écrivait.

Marie-Georges Profonde a dit…

Britbrit,
Merci, je me sens moins seule !
Pour Philtre, c'est bien ce qu'il me semblait... C'est en effet dommage :(

Melle ciguë a dit…

D'abord et avant tout, ce billet est marqué d'un sceau du diable! 4 fois que j'essaye de le lire, impossible! Téléphone minuterie me prévenant que mon déjeuné est prêt, le chat qui 'hurle' pour manger... Une fois que j'y serais arrivée, probablement que je commenterais... si j'y arrive
(je début est vraiment bien ceci dit ;-)

Melle ciguë a dit…

Ca y est , j’y suis arrivée ! dieu m’aurait-il entendu alors que je ne vis qu’au troisième étage ??? Va savoir Charles !

Monsieur Poireau a dit…

Si tu ne trouves pas d.ieu qui a fait l'homme à son image, ne t'attends pas non plus à trouver l'homme qui colle à ton image !
:-))

[Très beau texte !]

Kris a dit…

hum... hum... il le sait peut être pas que ça rend sourd :)

Marie-Georges Profonde a dit…

Mademoiselle Ciguë,
Merci !
Il paraît que tout vient à point à qui sait piloter un planeur ;)

Monsieur Poireau,
Je ne m'en fais pas une image, je chasse les détails rédhibitoires(chaussettes+sandales, marié ou carte à l'UMP par exemple), nuance :))
[merci !]

Kris,
L'altitude ?
:p

fanette a dit…

La manifestation transfigurée du professeur tournesol... !

Dorham a dit…

hihihi,
tout de même, tu y mets de la mauvaise volonté...
As-tu essayé en araméen ? ça marche meixu, d'expérience.

Ma livraison fut d'autant plus inattendu que j'avais fait ma demande inconsciemment. A haute voix, je lui disais : "tout va bien" ; et tout mon corps criait : "sors-moi de là ! sors-moi de là !"...

(attention, cette phrase va faire mal à certains tympans)

Marie-Georges Profonde, ce n'est pas impénétrable pour rien...

Monsieur Poireau a dit…

Et si d.ieu était un porteur de sandales avec un havane alors ?
:-))

Gaël a dit…

on peut passer commande par ton biais ?

Marie-Georges Profonde a dit…

fanette,
Bienvenue :)
Oui. Cette phrase ne veut rien dire, mais je constate que Dieu (qui n'existe toujours pas), en possède l'acuité auditive.
Dorham,
Toi t'es un pistonné du ciel et puis c'est tout !
(Diable, c'est donc ça, Dieu ne parle qu'araméen...)
monsieur poireau,
Et il les porterait aux oreilles ? Possible. Quant au cigare, j'y crois moins : Dieu est partout, y compris donc dans les lieux interdits aux fumeurs.
(au fait pourquoi écris-tu d.ieu ?)
Gaël,
Ne sois pas trop gourmand : tu as déjà un beau blog.

Monsieur Poireau a dit…

Marie-Georges : c'est un truc de l'auteur pour mettre une distance, marquer la distance entre lui et le concept de d.ieu !
:-)

Fishturn a dit…

On parle d’un vieil homme, son regard accusateur, éminemment supérieur à ce qu’il fait, pétrifié dans ce qu’il fut. Le voici qui se lève dans un nuage, trébuche, impotent, hagard, balbutie quelques sentences pour la forme, tel un vieux juge en retraite, basculé depuis longtemps de l’autre côté de la raison. Geste des bras, ni rapide ni lent, machinal, fatigué. Rapides éclairs perçants le ciel, quelques ras de marées, une poignée de crises cardiaques, un bruit de tôles froissées, de petits paquets de destins qui trébuchent. Le voici qui se rassoit, chasse quelques angelots de la main, comme des mouches. Certains ont fait un pas de côté, continuent de bâtir vaille que vaille sans lui prêter attention.


(Ouais bon je sais, ca fait un peu trop sérieux de débarquer comme ça chez les gens...)

Marie-Georges Profonde a dit…

monsieur poireau,
d.ieu du c.iel ! Je ne savais pas.
Fishturn,
Merci de ta visite ! Un bien beau portrait du croulant qui nous gouvernerait (s'il existait). Pas si sérieux que ça :))

Audine a dit…

J'ai déjà pas trop tendance à croire en son efficacité (qui serait pire s'il existait d'une certaine façon) mais si en plus il a une audition déficiente qui le conduit à discriminationner suivant l'étage, ça va pas arranger ma foi que j'ai pas !
Vu que j'habite au 1ier.

Tiens ça me fait penser qu'une des secrétaires du service m'a raconté un truc sur l'autre (secrétaire) : il parait qu'elle se signe tout le temps (j'évite de la regarder tellement elle m'énerve alors j'avais pas encore remarqué, maintenant je vais le guetter arg !!) et il y a eu une histoire avec un type de l'encadrement moyen (c'est à dire qu'il est chef mais pas au point qu'on fait tout ce qu'il dit) qui voulait qu'elle (la secrétaire) monte une heure par jour pour expliquer le boulot qu'elle faisait avant (quand elle bossait en haut) à une vacataire qui y connait que pouic. Et comme elle veut pas, elle a une petite image pieuse qu'elle sort et il y a une prière qu'elle doit avoir intitulé "prière contre le chef moyen du 6e" (on est au 5e), et elle la récite souvent et ben ça a marché, elle est pas montée au 6e.
Même si entre temps son chef qui est le mien aussi et qui est moins moyen que celui du 6e donc on fait un peu plus ce qu'il dit que ce que dit celui du 6e est intervenu, ça a quand même tendance à prouver que Dieu n'intervient pas toujours suivant la hauteur, non ?
Ca prouve moi je trouve.

Marie-Georges Profonde a dit…

Audine,
Je suis tombée sur plus scientifique que moi ! :))
Mais non. Ca prouve pas. Parce que tu omets un paramètre important : la prière de la vacataire, qui ne voulait peut-être pas du tout être aidée par sa pieuse collègue d'en bas. Elle implorait Dieu que la grenouille de bénitier ne monte pas. Dans ce cas de figure, ton raisonnement est faussé.
Je fais plein de maths dans mon métier alors attention :))

vangauguin a dit…

Si Dieu existait, ça se saurait...

(Mais qui le croirait?)

A Part-Dieu, besoin de déboucheur?

Fishturn a dit…

Il ne s'agit pas seulement de croire ou ne pas croire, l'idée de Dieu est tout aussi riche en réflexion que son existante ou pas.

Voir, Blaise Pascal, Kant, Hegel, Kierkegaard, Benny Levy etc...

Marie-Georges Profonde a dit…

Vangaughin,
On vend de tout à la Part-Dieu.
Fishturn,
Une bien belle bio !