jeudi 12 mars 2009

La journée de la vache

Rubens, Les trois grâces, 1638

En allant au travail aujourd'hui, je constatai que mon pantalon avait changé. Je l'avais acheté large il y a quelques années, dédaignant les remarques d'un vendeur qui avait tenté de m'attirer vers des coupes cyanosantes ou, selon ses dires, plus féminines. Ce matin donc, mon futal arborait une féminité incontestable. Je me retrouvai gênée dans mes pas par la tension extrême des tissus qui retenaient l'amplitude de l'enjambée de toutes leurs fibres.
C'est curieux : un phénomène similaire semble être arrivé à mes pulls, à peu près en même temps. J'en veux pour preuve un frottement ventral inopiné. Il y a plus singulier encore : privé de vêtement, mon ventre prend sur lui et se frictionne lui-même. Si je m'assois, la ceinture de mon jean disparaît toute entière sous un amas corporel qui se dépose par-dessus comme une belle nappe de chair.
Je me faisais la réflexion tout à l'heure, en grignotant ma deuxième tablette de chocolat lait-noisettes après le dessert : je crois que bloguer est mauvais pour la ligne.
Ce matin, alors que je cavalais dans ma bouche métropolitaine, un air de circonstance surgit d'un repli cérébral. C'est en observant mes contours tout neufs tressauter au gré des marches que ma boîte à musique interne entonna : ma vache a grossi.
Plus tard, mes élèves me supplièrent de leur lire un album qui s'appelait Le lait. En ouvrant la première page de cet ouvrage didactique sur la fabrication de mets lactés, devinez quelle chanson revint hanter mes conduits crâniens ?
Je remercie Youtube de me permettre de vous faire partager mon humeur musicale du jour.



24 commentaires:

Gaël a dit…

jamais je ne t'appellerais ma vache !

qu'est-ce que c'est que cette manie féminine de se trouver replète ! tu vois bien que Rubens trouvait ça mignon tout plein

Zoridae a dit…

C'est normal, l'hiver a été dur ! Avec le printemps tu te mettras en robe et ça se verra moins ;) !

(J'adore la chanson !! Je ne connaissais pas ! C'est drôle et grinçant, génial quoi !)

Tulipe a dit…

et même si Rubens n'est plus, il y en a bien d'autres pour aimer les douces rondeurs...

Marie-Georges Profonde a dit…

Gaël,
Quel menteur :D
Qui c'est qui m'a appelée ma petite vache hier ?!
Note que je ne porte pas de jugement sur beau ou laid. Et j'aime beaucoup les vaches :)
Zoridae,
L'hiver, l'année... Oui, j'ai plein de raisons ! (moi aussi j'adore !)
Tulipe,
Oui mais combien peignent comme Rubens ? :))

Homer a dit…

L'essentiel est d'être bien dans sa peau ! Et si ce n'est pas le cas... bah, va courir ! :-)

Zoridae a dit…

Si tu veux Marie-Georges, on va courir ensemble ?

(Devine pourquoi je suis revenue ce matin ? Pour écouter la chanson... En espérant qu'elle me rende un peu plus gaie !) Bisous...

Magal a dit…

Bienvenue dans le clan des bovins....tant que tu ne deviens pas une vache à lait tout va bien....
Bisous

Dorham a dit…

Oh l'autre...tu veux te faire réinviter au Gala Elle, toi :)))

Cela dit, te voir courir avec Zo, c'est un truc que je ne raterais pour rien au monde. Ok, survète arc en ciel pour toutes les dents, bandeau fluo autour du crâne et je vous suis en Vélib' en criant des "Vamos, Vamos, vamos, vamos" !

Okay ?

Zoridae a dit…

Marie-Georges,

Comment doit-on prendre le commentaire de Dorham, à ton avis ?

Gaël a dit…

et voilà c'est encore les PArigots qui ont le droit de s'amuser et le pôvs provinciaux qui sont condamnés à imaginer la scène...

Cochon a dit…

Tttt... t'es encore toute maigrelette.

Maximus Bob2bob a dit…

Bah te biles pas, c'est plutôt tentant une grasse mâtinée d'humour.

(Aaah! Sors de ce commentaire Laurent Ruquier...)

Marie-Georges Profonde a dit…

Merci pour vos conseils. Si j'ai bien compris je dois mettre une robe et aller courir, avec un survèt arc en ciel à chaque dent (?), pendant que Dorham filme avec son téléphone portable pour envoyer les rushes à Gaël. Et après ça Homer voudrait que je me sente bien dans ma peau.

Homer,
Oui, en ce qui me concerne c'est le problème.
Zoridae,
Andale ! Si ça te dit allons-y (et méfions-nous des ritals en vélib).
Magali,
Meuh nan enfin ! (Je ne pensais pas me traiter de vache dans ce billet, si ?)
Dorham,
Chut, c'est un projet de rubrique beauté à vendredi hebdo :))
Quelle belle scène ! T'aurais pas bossé pour Benny Hill toi des fois ? :))
Zoridae,
Je ne sais pas mais je me dis que certains ont de la pratique dans le pistage de joggeuse, c'est louche :D
Gaël,
C'est parce qu'il n'y a pas de Vélib chez toi ; du coup c'est pas pratique, Dorham peut pas nous coatcher.
Cochon,
Je ne suis pas une vache maigre !
Maximus Bob2bob,
Joli ! (Fais gaffe, la ruquierite c'est sérieux, la crise peut durer et les remèdes sont mal connus).

Gaël a dit…

@MArie-Georges : on a beaucoup mieux que les velibs à proposer à Dorham

Nicolas a dit…

Ah ! Bloguer fait grossir. Je blogue beaucoup.

Audine a dit…

Le vélo a l'immense avantage d'être une méthode de drague évolutive (dans le sens progressive) : au début, tu arrives à suivre les types qui baladent leur chien et même à leur parler en même temps ; après tu peux envisager de suivre ceux qui courrent, puis même de leur parler ; quand tu en es à pouvoir les dépasser, tu peux préparer des petites cartes de visite avec un dessin marrant, ton numéro de téléphone portable, tu marques "même pas cap de me suivre !" et tu leur tends avec un grand sourire en les dépassant et en faisant entendre ta sonnette de guidon.
C'est top moi j'dis.

Marie-Georges Profonde a dit…

Gaël,
Super la vidéo ! Je la regarderai à chaque fois que j'aurais envie de faire du vélo. J'aime bien les vôtres, ils sont gais, on dirait des quartiers de citron. La bande son me dit vaguement quelque chose, une autre jolie vidéo vue sur un blog... ;)
Nicolas,
A quand l'estampille "pour votre santé ne bloguez pas" ?
Audine,
Toi tu devrais être coatch matrimoniale. Tu as des idées uniques. Je vais me créer des cartes de visite "pas cap de me suivre". Mais les gens vont croire que c'est de la pub et vont les jeter par terre. Après j'aurai les coups de fil de ceux qui les ramassent, c'est le risque.

Le coucou a dit…

Votre billet me laisse rêveur, moi j'ai le problème inverse: j'aimerais reprendre du poids…
Avez vous essayée de bloguer en faisant du vélo d'appartement?
Sinon, je connais une recette assez efficace: un paquet de cigarettes par jour —ne pas attendre d'effet avant six mois, et il ne faut surtout pas arrêter le traitement brutalement.

Marie-Georges Profonde a dit…

Le Coucou,
Le vélo semble être la panacée, si j'en crois les derniers commentaires. Je vais finir par acheter un Vélib d'appartement pour concilier tout ça. Et vous, pourquoi ne bloguez-vous pas en grignotant ? C'est vraiment très efficace, croyez-moi.
Le paquet de cigarette, j'ai bien connu. Merci pour le conseil mais à choisir, je garde mon addiction au chocolat.

Nicolas a dit…

Le Vélib d'appartement, c'est mieux que le métro d'appartement.

Monsieur Poireau a dit…

Que dire des vaches qui regardent passer les jolies filles au bord des champs alors !
:-))

Mots d'Elle a dit…

On devrait pouvoir faire une sorte de "troc des kilos", histoire que les vaches faméliques et sacrées d'Inde puisse se remplumer un peu auprès des vaches charolaises...On n'est jamais la vache qu'on rêve je crois...

BritBrit a dit…

Prends du Woolite, cela ira peut-être mieux...

Dominique a dit…

"Ma femme a grossit, on dirait maman!" Ah ah ah! Je suis pliée de rire... Cette vidéo, belle dérision.

Votre blog...Waouh! Belle plume. :)