dimanche 8 mars 2009

Femme, cheval et fleur grimpante

Cousin, Eva prima pandora, 1550

La journée de la femme, j'en ai causé . Alors pour copier Mathieu, j'écourte et colle ici quelques morceaux choisis par votre - a) serviteuse, b) serviteure, c) servitrice - sur le thème du jour. Je ne me lasserai jamais de l'histoire de Jules, pauvre homme enceint, ni de celle de la petite souriante, morte une dizaine de fois mais continuant coûte que coûte à arroser ses fleurs chaque soir.


7 commentaires:

Didier Goux a dit…

« - a) serviteuse, b) serviteure, c) servitrice »

Femme de chambre ? Camériste ? Bonniche ?

Marie-Georges Profonde a dit…

... je colle ici "quelques morceaux choisis par votre bonniche" ?

balmeyer a dit…

Ouf, demain la journée de l'homme recommence. Ce fut rude aujourd'hui : toutes ces femmes dont ce fut la journée, toute cette journée dont ce fut les femmes, etc.

Homer a dit…

Tout à fait d'accord avec Balmeyer: super dur. J'ai failli ne pas me sortir de la journée. J'y ai laissé un testicule. Ces femmes, quand elles sont en rut, hein !

Mathieu L. a dit…

Moi, je suis flemmard, mais toi, tu es copieuse aujourd'hui... ;)

Marie-Georges Profonde a dit…

Balmeyer,
J'ai rien vu de différent moi. Je n'ai rencontré ni femmes ni journée...
Homer,
C'était pour la bonne cause. Bravo !
Mathieu,
Rapporteur !

mtislav a dit…

Tiens, j'avais raté ce billet. En plus, il y a un peintre dans la famille.